Création d’un réseau de chaleur urbain

 

81 % du chauffage produit à partir d’une énergie locale et renouvelable : le bois énergie

 

  • La ville d’Orléans a confié à ENGIE Cofely, Groupe ENGIE, le contrat de délégation de service public pour la conception, la construction et l’exploitation pendant 20 ans d’un réseau de chaleur urbain alimenté par une biomasse, le bois énergie. 
  • La nouvelle chaufferie aura une puissance totale de 37 MW. Celle-ci nécessitera 110 000 tonnes de bois-énergie par an, approvisionnés dans un rayon de 150 km autour d’Orléans et sera mise en service courant juillet 2014.
  • A terme, le réseau de chaleur, long de 32 km, alimentera l’équivalent de 12 000 logements : le centre hospitalier régional d’Orléans et les logements individuels et collectifs situés dans les quartiers Nord, Est et au centre ville.